A propos. Peintre, fresquiste, muraliste…Plasticienne du mur

 

J’aime peindre, patauger, patouiller, bidouiller, c’est un travail manuel, de recherche, qui se pratique avec les sens…

Architecte d’intérieur de formation, mon goût pour les espaces composés et la peinture si sensuelle trouve toute sa cohérence dans l’élaboration d’une mise en scène qui poursuit un désir de créer un univers souvent onirique, vivant et chaleureux. En réalisant ces installations domestiques je deviens ainsi plasticienne du mur.

Mon travail de peintre “fresquiste” s’est affirmé en premier, tandis que mûrissait lentement en parallèle une peinture plus personnelle. Dans un renversement des évènements, c’est elle qui prend toute sa place désormais.

Elle enrichit considérablement la part “muraliste” de mon activité par la liberté de la recherche picturale tant dans l’écriture et la façon, que dans les thèmes.

Pour être plus précise mes réalisations de décors peints sont un travail d’artiste peintre, elles sont créatives, de qualité et habitées, elles ne relèvent en rien du registre de l’artisanat, je ne fais pas de faux-bois, ni de faux marbre.

Ce qui me caractérise : la jubilation pour la couleur, l’échelle démesurée, les grands formats, les fleurs, et… la patouille.

Pour la plupart des photos: Dominique Feintrenie, Bernard Ladoux